Les instants culinaires font intervenir nombre d’ingrédients dont le vinaigre. Toutefois bien plus qu'un ingrédient, il était déjà utilisé par nos ancêtres pour ses multiples propriétés. Il était donc utilisé pour conserver, désinfecter, soigner, prévenir les maladies, etc. Pour ce qui est de sa fabrication et de sa conservation, le processus est assez simple et fait intervenir plusieurs accessoires dont le vinaigrier, lequel peut être à robinet ou non. Cependant, pourvoir son vinaigrier d'un robinet n'est pas chose simple et nécessite tout un processus. Comment s'y prendre ?

Le vinaigrier en grès

Le vinaigrier est l'ustensile traditionnel employé pour préparer soi-même son vinaigre. C’est un grand récipient en faïence, en grès ou en terre. En forme de bouteille ou de cruche, d'une contenance de 5 litres en général, il est muni à la base, d'une cannelle permettant de soutirer le vinaigre au fur et à mesure des besoins. Le grès est une céramique. Sa particularité est qu’elle est une matière vitrifiée et qu’elle résiste à l’acidité de ses contenants tel que le vinaigre dont la composition chimique est l’acide acétique. C’est une matière « immortelle », c’est pourquoi le vinaigrier en grès est approprié pour vos fabrications de vinaigre fait maison.

Quel type de robinet pour un vinaigrier en grès ?

Pour la plupart des cas, c'est le robinet en liège qui est le plus compatible avec les vinaigriers en grès. Ce type de robinet est fabriqué à base du bois et sa longueur est de 100 dm. Avec un poids net de 100 dg et d'une hauteur de 75 dm, le robinet en liège a une couleur brune et est le plus souhaité. On peut également choisir le robinet en buis, idéal afin d'éviter que le vinaigre se déborde au cours du versement. C'est un robinet qui s'adapte à tout type de vinaigrier.

Cependant, il n'est pas possible d'utiliser un robinet en buis ou en liège sans d'abord chercher à le tester au trou du vinaigrier pour éviter tout risque de fuite. En effet, un robinet en bois et un bouchon de liège finissent toujours par s'abîmer. En alternative, sachez que le robinet de vinaigrier en verre et de bouchon en silicone est également une option. Les étapes et précautions à prendre pour la mise en place du robinet ne sont donc pas à prendre à la légère.

Mettre en place un robinet sur un vinaigrier en grès : comment s'y prendre ?

Avant tout, il convient de tester le système de fermeture du robinet qui veut servir à l'utilisation du vinaigrier. Ce test consiste à prendre le robinet en question et à souffler fortement à l’intérieur. Lorsque vous constatez que l'air passe, déduisez que le robinet est ouvert, mais lorsque le contraire se produira, vous déduirez qu'il est fermé. Ce test vous aidera à éviter les surprises en cours d’utilisation. Une fois le test réussi, plongez le robinet toute une nuit dans l'eau en le lestant de manière qu’il reste entièrement immergé. Ainsi, le bois gonflera comme il aurait gonflé au contact du vinaigre.

C'est le moment d'enfoncer le robinet à travers le trou sur le vinaigrier avec le joint en liège qui va assurer la jointure. Il est préférable de se servir de quelques coups de marteau pour faciliter l'enfoncement du robinet. Vous pouvez également vous servir d'un maillet sans trop forcer le robinet. Il est probable d'endommager le trou du vinaigrier en enfonçant verticalement le robinet. L’enfoncement doit se faire horizontalement et dans l'axe du trou du vinaigrier. Une manière plus simple pour utiliser votre robinet est de savoir que lorsque la poignée a une position parallèle à sa longueur, il est ouvert. Dans le cas contraire, on remarquera qu'il sera fermé.

Après avoir mis en place votre robinet, vous pouvez passer à la vérification de l'étanchéité du joint. Pour le faire, il vous suffira de verser une certaine quantité d’eau, environ 40 à 50 cl d'eau dans votre vinaigrier. Après une heure, soulevez le vinaigrier pour vérifier s’il y a des traces d’eau. Vous ne devez constater aucune trace. Aussi, pour une meilleure étanchéité du joint en liège, une tétine de biberon en silicone au bout coupé fera l’affaire.

Enfin, remplissez le vinaigrier d'eau à ras bord et laissez-le ainsi toute une nuit et vérifiez le lendemain l'étanchéité du robinet et du joint. En cas de problème, essayez de changer l'emplacement du robinet et du joint en liège avec un maillet sur le robinet ou sur le joint en liège. Vérifiez aussi que le robinet s'ouvre et se ferme bien en le manœuvrant dans tous les sens.

Laisser un commentaire